Rechercher dans ce blog

Contourner la RT 2012

Lorsqu'une norme fait en sorte que vous ne pouvez plus espérer construire votre maison parce qu'elle reviendrait trop cher vous avez 2 solutions.

  • Vous mourrez sans avoir pu vous loger chez vous.
  • Vous contournez la norme le plus légalement possible.

Dans la mesure où en Février 2013 je ne peux pas espérer construire ma résidence principale car dans la ville où je travaille on ne trouve que des terrains qui valent plus cher que le coût de la construction je m'adapte et je recherche à construire ma résidence secondaire et je loue une résidence principale. Si mes moyens baissent ou que je perd mon emploi j'ai au moins un toit à une heure de distance.

Par contre, asseyez-vous, la RT 2012 traite une maison secondaire comme une résidence principale !
Il n'y a pas de dérogation.

Donc je résume la RT 2012 :

  • Vous dépensez un fric monstre pour un amortissement sur 20 ans.
  • Ca c'est stupide puisque dans 20 ans personne n'est capable de dire quel sera le contexte et cette norme sera dépassée dans moins de 5 ans. 
  • Un gouvernement finira bien dans 10 ans par imposer une autre norme encore plus coûteuse et donc votre amortissement sera nul et non avenu.


Et pour une maison secondaire occupée 4 week-ends par mois au lieu de 24/7 pour une résidence principale, ça fait quel amortissement ?
40 ans, 60 ans ?

Vaste blague.

Donc pour contourner légalement la RT 2012 il me faut me concentrer sur ce qui n'est pas soumis.

Tout d'abord pour ma résidence principale il me faut au moins une petite surface déclarée habitable sinon je ne serai pas autorisé (fiscalement déjà) à y habiter.
J'opte pour une surface type studio, genre 10 à 30m2.
La RT 2012 d'un surcoût de 6.000E pour 100m2 (estimation actuelle du marché) se décomposant en 20% de coûts sans liens directs avec la surface ce studio (étude thermique initiale, contrôle étanchéité final etc...) va me coûter 2.000E. C'est extraordinaire.
Sur les 4.000E restants je ne vais probablement pas échapper au chauffe eau PAC qui coûte 1.500E ni au film qui tue les très vilaines infiltrations d'air, aux boudins anti infiltrations d'air (encore) autour des huisseries. Bref je vais en prendre pour 2.000E.
On le voit les 6.000E d'estimation basse pour une maison de 100m2 en RT 2012 sont évidemment faux. Ca coûte plus cher...
Mon studio de 20m2 va me surcoûter environ 2.000E.
Total : 4.000E.
C'est déjà ridicule. Mais en même temps c'est ça vivre en France en 2013.


  • Attention : Pas de cheminée déclarée, c'est interdit (le conduit fait le entrer le méchant courant d'air et ça c'est la mort de la planète qu'ils disent). Pas de poêle à bois, ça complexifie, c'est dérogatoire, titre V. Donc dans le studio déclarer des gentils convecteurs effet joule, ça ça le fait.

Et le reste de la surface dont j'ai besoin j'en fait quoi ?

Et bien je vais déclarer ne pas chauffer le reste. Tout simplement.
La RT 2012 ne concernant pas les parties de bâtiment qui ont une T° inférieure à 12°C.

Je vais donc doter mon studio de 2 ''choses'' accolées, non assujetties à RT 2012 :

  • Un garage.
  • Une serre.

Ca va me permettre de profiter de ma passion pour les plantes vertes et celle pour les voitures.

Au pire il reste la solution (si j'utilise la serre toute l'année comme annexe d'habitation) de ré-évaluer la valeur locative aux impôts via le formulaire H1.

En attendant ce sera :


..................................................................................................................................
Cet article a été rédigé par dA dOrf www.dadorf.ch

Tous droits réservés / NE COPIEZ-PAS, FAITES PLUTOT UN LIEN :)
..................................................................................................................................

RT 2012 REPOUSSEE

La RT 2012 ne serait pas repoussée.
C'est en tous cas une rumeur de Février 2013 qu'elle le soit.

Par contre il sera intéressant de voir si cette norme passe l'hiver prochain !
L'état pourrait être finalement obligé de la repousser... S'il ne le fait pas le risque est grand que la RT 2012 aggrave la crise.

Résumons :

  • La conjoncture économique est catastrophique, les perspectives 2013 sont mauvaises.
  • Les terrains sont hors de prix, petits et rares.
  • Les conditions d'obtention de prêts sont durcies.
  • Les gens redoutent un retournement du marché immobilier avec un big crash.


Et à ce tableau déjà bien noir, la RT 2012 ajoute :

  • Un achat de terrain plus long (faire faire l'étude thermique).
  • Une dépense avant d'être certain d'acheter (si le permis est refusé, le coût de l'étude est perdu)
  • Du stress supplémentaire, des formalités supplémentaires.
  • L'incertitude de ne pas obtenir la conformité APRES avoir réalisé les travaux de construction.
  • La complexité de la norme, totalement incompréhensible pour les particuliers.

Personnellement je suis acheteur d'un terrain (petite bicoque secondaire vu que je peux pas acheter ma résidence principale, quelque soit le pays d'Europe de l'Ouest...).

Mais j'ai gelé depuis au moins 6 mois mon projet, le temps de voir les effets de la RT 2012, de la comprendre et de bien être informé sur le surcoût engendré.

Si tout le monde fait comme moi (et à mon avis c'est le cas) le sort de l'économie Française risque de dépendre de la détente qui sera opérée sur cette norme. Si cela n'est pas fait, vivre dans ce pays va devenir compliqué...

Rappel étant fait que l'adage ''quand le bâtiment va tout va'' est plutôt fondé. Même un autoconstructeur fait vivre l'économie. Les taxes d'achat, de construction (TLE etc...), la TVA sur les matériaux et c'est encore plus vrai pour ceux qui passent par des constructeurs, architectes.

Si ce secteur se bloque c'est la France qui va se bloquer. La RT 2012 est l'arme de destruction massive probable.


..................................................................................................................................
Cet article a été rédigé par dA dOrf www.dadorf.ch

Tous droits réservés / NE COPIEZ-PAS, FAITES PLUTOT UN LIEN :)
..................................................................................................................................

Articles les plus consultés